CFA Académique de Poitiers
Actualité

Session de formation dans l’entreprise CESVI-France

Le 9 janvier 2019

Début janvier, deux nouvelles promotions se sont retrouvées pour une session de formation dans les locaux de l’entreprise CESVI-France à Jaunay Marigny. Au programme : outils diagnostic, calibrations, technologies embarquées...

Les apprentis de Bac Bro Maintenance des véhicules automobiles de l’Unité de Formation Jean Albert Grégoire à Soyaux et Maintenance des véhicules de l’Unité de formation Gaston Barré à Niort ont ainsi pu expérimenter de nouveaux outils dans le cadre professionnel d’un centre de formation et de recherche technique.

Au programme : découverte des outils de diagnostic et des différentes technologies embarquées. Ces deux jours de formation comportaient ainsi plusieurs objectifs, parmi lesquels comprendre et appréhender les différents systèmes ADAS (systèmes d’aide à la conduite). Ce premier module comprenait une présentation des systèmes de capteurs qui composent le véhicule. Les apprentis ont pu également s’exercer à la calibration de caméras et de radars sur véhicules. De l’aveu de tous les participants, ce premier module a permis de se former à des outils habituellement peu accessibles mais qui, dans un futur proche, deviendront la norme. Si l’utilisation de ces systèmes ne concernaient pas directement les apprentis en maintenance de motocycles, ces derniers ont toutefois reconnu l’opportunité d’ouvrir leur formation à des technologies de pointe.

Le second module de formation concernait les outils de diagnostic automobile. Là encore, l’objectif pour ces futurs professionnels de la maintenance automobile était à la fois d’avoir accès à du contenu théorique sur la méthodologie d’utilisation de ces outils mais aussi de pouvoir réinvestir ces connaissances acquises sur des véhicules mis à disposition par l’entreprise CESVI-France.

Le bilan de ces deux journées de formation fut donc extrêmement positif. Apprentis et formateurs reconnaissent l’apport que constituent ces différents modules à leur formation principale. Au-delà de ces nouveaux outils, c’est aussi l’occasion pour ces aspirants mécaniciens de s’investir dans un nouvel espace de travail et pourquoi pas, de susciter des vocations professionnelles.

Crédits photos: CESVI-France et CFA